Un maraîcher et un exploitant en plantes aromatiques et médicinales ont pris place dans le périmètre agricole élargi de la commune. D’autres producteurs sont attendus.

Vous êtes candidat(e) à l’installation ? Bienvenue à Mouans-Sartoux ! La ville entend développer le retour de l’agriculture sur son territoire. Pour créer de l’emploi, bien sûr, mais aussi redonner vie au foncier local et l’entretien des paysages qui en découle. Pour, surtout, poursuivre l’objectif de gouvernance alimentaire.
En 2012, la ville a quasiment triplé la surface agricole disponible, passant de 40 à 112 hectares dans le plan local d’urbanisme (PLU). Le potentiel agricole est estimé à 13 zones spécifiques, susceptibles d’accueillir autant d’agriculteurs. Un maraîcher et un producteur de plantes à parfum sont déjà installés, la MEAD a pour mission d’amplifier le mouvement.
Les cantines sont toujours plus clientes de volumes de production bio, ainsi que l’économie locale à travers ses marchés, la restauration commerciale et le commerce de détail alimentaire. Petit élevage (volaille, poules pondeuses, fabrication de fromage..), maraîchage, plantes aromatiques, arboriculture : tout est possible à condition que ça se mange et que ce soit produit selon le cahier des charges de l’agriculture biologique. La ville en fait une condition incontournable, et s’engage à donner un coup de pouce : elle a adopté une délibération pour aider financièrement les installations agricoles bio à hauteur de 20% des investissements liés à une gestion durable de l’eau. Le plafond d’aides a été fixé à 12 000€. Par ailleurs, les propriétaires privés et les candidats à l’installation sont activement mis en relation tandis qu’il est également possible de louer des terres municipales.

Un formulaire de demande d’installation sera bientôt disponible sur cette page, afin d’aider les candidats à renseigner la nature de leur projet et faciliter ainsi leurs éventuelles conditions d’accueil in situ. Dans l’attente, deux organismes régionaux ont mis en ligne des guides d’aide à l’installation, qui permettent de poser les bonnes questions et d’affiner sur le plan théorique et technique les projets :

Le guide de l’Association Régionale des Points Accueil Installation – Paca.

Aide à l’installation paysanne, par l’Adear Alpes-Maritimes.